Constructeur automobile de renommée mondiale qui a inauguré dernièrement sa nouvelle plateforme industrielle à Kénitra, le Groupe PSA vient de lancer le «Peugeot Young Talents». Un projet à destination des jeunes Marocains, qui entend stimuler leur esprit d’innovation, d’entrepreneuriat et de créativité. Jean-Christophe Quemard, vice-président exécutif de la région Afrique et Moyen-Orient du Groupe PSA, revient plus en détail avec nous sur cette série de concours.  

Challenge : Quel bilan faites-vous à ce jour de l’activité industrielle de l’usine du Groupe PSA à Kénitra ?    

Jean-Christophe Quemard : L’usine de Kénitra monte progressivement en puissance avec la construction d’un nouveau produit, la Peugeot 208. Plusieurs exemplaires circulent déjà sur les routes marocaines à des fins de tests et, croyez-moi, il y en aura de plus en plus. Nous allons en fabriquer un peu plus de 10.000 unités d’ici la fin de l’année et nous devrions atteindre par la suite les 200.000 unités. Un volume qui représente la capacité totale de production de notre plateforme industrielle.

Outre le Maroc, quels sont vos marchés de prédilection en matière d’exportation ?

La vocation première de l’usine de Kénitra consiste à fournir le Royaume. Par ailleurs, nous ambitionnons d’exporter notre production vers l’ensemble de la région Afrique Moyen-Orient. Ce seront un peu plus de 80 pays qui seront fournis à partir de l’usine de Kénitra avec cette nouvelle Peugeot 208. Par ailleurs, notre plateforme s’appuie sur un tissu de fournisseurs qui s’articule autour d’une quarantaine de sites, dont 27 qui ont été ouverts récemment. Un écosystème dont nous bénéficions localement, mais aussi de façon internationale puisque nous exportons près de 750 millions de pièces au départ du Maroc vers nos usines européennes.

PSA vient fraîchement de lancer le «Peugeot Young Talents», qui se décline en trois concours spécifiques à l’attention des jeunes marocains. Quels sont les objectifs que vous souhaitez atteindre avec ce projet ?

Nous considérons que la réussite de notre Groupe dans le Royaume reposera notamment sur les Marocains et les Marocaines qui nous accompagnent dans cette aventure industrielle, soit un peu plus de 20.000 personnes. Nous avons donc saisi cette opportunité, tant avec l’usine, qu’avec le lancement de la Peugeot 208, d’associer plus largement toute la jeunesse à ces concours qui mettront en valeur l’étendue de leur créativité et de leur innovation au Maroc. Ils permettront par ailleurs de stimuler chez eux  l’esprit d’entrepreneuriat.

Concrètement, en quoi consistent ces concours et à quels types de cibles s’adressent-ils ?

Le «Peugeot Young Talents» s’articule autour de trois concours, si vous préférez, trois thématiques spécifiques, à savoir l’innovation dans l’entrepreneuriat, la photographie et le design. Baptisé «Usine du Futur», le premier concours débute en juillet et prendra fin en septembre. Les jeunes désireux d’y participer devront soumettre et proposer des solutions innovantes pour l’amélioration de la productivité des unités industrielles. L’objectif de ce concours est de faire émerger un écosystème de startups spécialisées dans l’industrie automobile et de créer un pont entre ces jeunes entrepreneurs et les entreprises du secteur automobile marocain. In fine, il s’agira de favoriser l’amélioration de la performance opérationnelle du secteur et la croissance de l’industrie automobile marocaine. Nous proposons également un concours plus accessible qui s’adresse aux jeunes Marocains et Marocaines, passionnés de photos. Enfin, nous disposons également d’un concours en lien avec le design. Il s’agira, surtout, pour celles et ceux qui s’y inscrivent de concevoir des produits pratiques et utiles pour l’automobiliste et qui apportent une véritable valeur ajoutée pour la mobilité. Autant vous dire que nous restons très confiants quant à l’engouement que devrait susciter auprès des jeunes notre projet «Peugeot Young Talents», car nous sommes assurés que le Maroc dispose d’un véritable vivier de jeunes talents et nous souhaitons leur donner toutes les cartes en main pour mettre en exergue leurs compétences. 

 Source : challenge.ma