L’entreprise d’Elon Musk propose de racheter les logements trois fois le prix du marché et laisse un délai de deux semaines aux résidents pour se décider.

SpaceX veut dégager l’espace autour de sa base de lancement située au Texas (Etats-Unis). Lundi 12 septembre, l’entreprise propose aux habitants de Boca Chica, un village situé à proximité de son site, de racheter leur logement, rapporte Business Insider.

Les résidents concernés ont commencé à recevoir des courriers leur proposant le rachat de leur maison à un tarif trois fois plus élevé que celui du marché. L’offre immobilière expire « deux semaines après réception de la lettre », précise le courrier.

Des risques d’explosion et d’incendie

L’entreprise d’Elon Musk s’est installée sur le site texan en 2014 pour y tester ses fusées.  SpaceX estime que les activités et essais qui ont lieu à côté de Boca Chica restent malgré tout contraignants pour les habitants. Les plus proches ne résident en effet qu’à 1,5 mile (moins de 2,5 km) du lieu de décollage des vaisseaux. Une situation que l’entreprise reconnaît dans son courrier « ne pas avoir anticipée ».

SpaceX précise que ses opérations de lancement vont s’intensifier et qu’il sera très difficile de limiter les désagréments pour les habitants. En cause, des risques d’explosions qui pourraient faire voler les vitres en éclats ou d’incendies, comme celui survenu sur la fusée Starship.

Une dizaine de résidents ont pourtant l’intention de refuser la proposition. Certains sont trop attachés à leur logement et à son environnement pour les quitter. D’autres n’apprécient pas la démarche de l’entreprise, jugée agressive, ou estiment les sommes proposées insuffisantes.

Source : 20minutes.fr